Brochure

« Vie familiale – (pas) und droit humaine »

Obstacles au regroupement familial et au séjour en Suisse

Qu'en est-il et que ressentent des personnes lorsqu'elles savent leurs enfants dehors quelque part dans le monde, sans protection et en train de fuir, lorsqu'elles les ont perdus au cours de leur pénible périple ou qu'elles ont dû les laisser chez des connaissances ou dans leur « chez-soi » devenu dangereux… lorsque, pour des motifs divers, elles ont été séparées de leurs enfants, de leur conjoint ou de leurs parents…?

Une approche humaniste saine nous dit que, dans de tels cas, les enfants et les proches parents doivent être recherchés pour qu'ils puissent être à nouveau réunis en famille. Mais ce n'est pas si simple – au contraire. Le regroupement familial est lié à de nombreux problèmes souvent insurmontables : chômage, dépendance des parents vis-à-vis de l'aide sociale, logement trop exigu parce le salaire ne suffit pas pour un logement « approprié » tel que prescrit par la loi, doutes des autorités quant à la régularité de la conclusion du mariage ou – suivant le statut – longs délais ayant pour effet que les parents et les enfants deviennent étrangers les uns pour les autres. Ce qui est avant tout décisif c'est la « marge d'appréciation » des autorités de décision et leurs pronostics la plupart du temps négatifs sur l'évolution de la situation des parents qui demandent le regroupement familial, au niveau du travail et de leur possible dépendance future vis-à-vis de l'aide sociale.

Versions
Télécharger
Ordre

Allemand

5.00 CHF

Français

5.00 CHF